« Pourquoi Riz Blanc ? »


Cette question posée systématiquement et exactement en ces termes – pas un mot de plus pas un mot de moins – trouve aujourd’hui ses réponses. Évidemment, le riz cache bien son jeu, sous couvert de simplicité et de banalité, il y a une infinité d’histoires qui le constitue, le nourrit et le cultive. Alors quel Riz êtes-vous ? 

1. Le roman

Si une agence de com’ avait une histoire romanesque à raconter, ça serait sans doute celle-ci pour Riz Blanc.

À l’origine, un homme et une femme se perdent aux confins de l’Asie, le nom du pays s’efface dans un paysage verdoyant, où rien n’a plus d’importance sinon le fait d’exister ici, différemment de ce qu’ils ont toujours été. C’est un couple ordinaire soudé par un amour convenu.

Le voyage s’est glissé en eux comme une idée commune de « dernière chance ». Et alors que rien ne va, ni chez eux, ni ici, regrettant même d’avoir espéré naïvement autre chose, leur quotidien dérape, leur amour s’embrase à nouveau, et sans souci de convention, ils s’abandonnent l’un à l’autre, comme aux premiers jours, comme à l’union originelle.

Au milieu de cette rizière, ces deux corps nus barbotant conçoivent une nouvelle cosmogonie, dont le grain de riz se place évidemment au cœur. De l’embryon de riz se développe un bébé, qui naitra sous un signe d’eau.

À quoi pouvions-nous nous attendre ? L’enfant grandit, parfois dans le reniement de son origine, mais le riz le suit toujours tel un compagnon de route. Acceptant sa destinée, tel l’élu du peuple du Riz, l’enfant, devenu adulte, construit une maison où chacun pourra apporter son grain de riz, le cultiver et le partager.

Chez Riz Blanc, on écoute votre histoire, et on la porte à l’oreille des autres.

2. Terre à terre

Le riz, aliment de base, consommé mondialement, permet en quelque sorte de passer au-delà des différences culturelles et de proposer un dénominateur commun.

Un monde sans riz n’existe pas on vous dit. Oubliez l’anglais pour communiquer, parlez-vous le riz ?

À chacun son style, à chacun son riz. L’avantage avec cette céréale, c’est qu’elle se décline en autant de catégories, de cuissons et de dégustations différentes. Riz complet, noir, basmati, sauvage, long, moyen, court, etc., à la vapeur, pilaf, créole, soufflé ou encore frit, sans oublier qu’il se déguste à toutes les sauces, le riz prend la forme de votre goût.

Chez Riz Blanc, on part du même principe. Quel riz êtes-vous ? On respecte votre univers, vos envies, vos habitudes, on vous accompagne avec pertinence dans l’élaboration de la recette qui vous convient le mieux pour communiquer au plus près de qui vous êtes. De la germination de votre idée jusqu’à sa semence, nous vous assistons afin que vous puissiez jouir des récoltes espérées.

On vous aide donc à sortir votre grain du lot avec respect et considération pour votre nature.

Vous avez votre spécificité, nous sommes là pour la révéler, la solidifier et la diffuser.

3. L’invisible

Nous sommes tous quelque part, un grain de riz dans l’univers.

À la fois infiniment petit, et insignifiant, mais aussi tout à fait unique et précieux.

Un grain de riz au milieu d’une dune de riz. Alors forcément, une stratégie est nécessaire pour se rendre visible, « tirer son grain du lot », comme on aime à dire ici. Mais le riz cache bien son jeu, comme vous commencez à le comprendre grâce à ce storytelling.

C’est que, sous une apparence simpliste et rudimentaire il y a, sous terre, en coulisses, des racines foisonnantes. Des racines fasciculaires (allez jeter un œil sur Google Images), soit un sacré bouquet de racines. C’est-à-dire qu’il y a un système complexe invisible qui permet justement votre apparition.

Ce réseau, on le construit avec vous, on l’étoffe toujours plus afin de vous rendre indéracinable. Votre développement, c’est notre objectif commun. Le riz est un mot si simple qui recouvre pourtant toute une construction et une organisation qui ne le sont pas.

Un grain de riz est un monde à lui-seul, c’est votre monde à vous qui éclot au grand jour.